C'est en retombant sur un de mes articles que la question qui m'était posée régulièrement à cette époque "Est ce que ton métier te manque?"m'a incité encore une fois à m'exprimer.

Les mois passent, au fur et à mesure les années.. De mes anciennes collègues, j'ai encore la chance de pouvoir excercer sans passer par la case travailleur handicapé. Par conséquent , je relativise ma situation..

Alors oui, humainement parlant, il arrive que ce métier me manque, ne serait ce que par sécurité financière. Parce qu'on a beau dire, changer de vie c'est bien et très fort en revanche diviser par 2 ou 3 son salaire et re pointer au chômage après 7 ans.. le moral en prend un coup.

Devoir se justifier aussi par rapport aux regards des autres est parfois pesant. C'est un choix que j'ai fait et dû faire aussi. Passer du rang soignant à patient , la aussi le moral en prend un coup.

Cependant, je sais au plus profond de moi que j'ai fait le bon choix en n'imposant plus à mon corps des rythmes de travail effréné, des poids lourds à soulever sans que tu ne sentes tes organes souffrir intérieurement. 

Tous ces mois passés m'ont permis de prendre du recul par rapport à moi, à ce système de santé qui malheuresement empire chaque jours, tous ces patients rencontrés mais qui me "grignotaient" ..

Alors abandonné?! non... mais travailler de façon différente , oui.

Un jour.. parce que je suis lasse de ne pouvoir construire .. nous sommes plusieurs comme ça, soignantes, ou notre vie et carrière a pris un autre tournant..On a beau dire et beau faire, la couleuvre a quand même du mal à passer.

formation_lyon