Dernièrement, j'ai vu fleurir le culte du sous-vide. Très interressée mon enthousiasme est vite retombé lorsque j'ai vu les prix.. Puis au vu d'une publicité j'ai trouvé une machine à un prix abordable;

GUIDE DU SOUS VIDE

 

La mise sous vide consiste à retirer l'air d'un emballage pour protéger et préserver son contenu.

.Pourquoi emballer sous vide ?

● La conservation
L'emballage sous vide optimise la conservation des produits alimentaires, ménagers, industriels, etc.
La durée de conservation des produits alimentaires sous vide est 3 à 5 fois plus longue que dans des conditions normales de conservation. La mise sous vide bloque en effet l'oxygène et les micro-organismes responsables du processus de fermentation qui détériore et contamine les aliments.
Tableau de conservation sous vide
Comment bien emballer sous vide ?Aliments sous vide

● Emballer les aliments lorsqu’ils sont à une température aussi basse que possible ;
On évite ainsi les températures à risque et l'aliment ne dégagera pas de vapeur préjudiciable à la machine. Les aliments chauds emballés sous vide peuvent générer une vapeur d’eau indésirable à l’intérieur de la poche sous vide.
L’emballage des liquides à froid, plus denses, évite leur débordement du sac sous vide. Pour certains aliments, le froid génère une meilleur structuration des chairs qui leur permet de mieux supporter les effets de la pression. Dans certains cas (fruits de mer), on donne même un coup de froid au produit en le plongeant dans l’eau glacée.
● Conditionner les liquides dans des sacs suffisamment longs et larges pour éviter qu'ils ne débordent. Le liquide tend à gonfler le sac pendant la mise sous vide et à s’échapper par la partie où l’aspiration a lieu.
● Veiller à ce que l’ouverture de la poche à souder soit toujours bien propre, plate et sans plissures.
● Renforcer au maximum les mesures d’hygiène : nettoyage et désinfection.
● Choisir les sacs sous vide en fonction de la machine et des produits à emballer.
● L'étiquetage : le produit emballé doit impérativement être étiqueté. Le système d’étiquetage peut varier mais il faut toujours un minimum de données : contenu du sachet et vie utile. Les renseignements habituels sont : le nom du produit, sa date d’élaboration, sa date de péremption, la personne responsable de l’élaboration, le n° de l’élaboration, la fonction ou destinataire de l’élaboration et le lieu de stockage.

 

13277837_811514495645108_734997295_n(1)